Médecine Esthétique
Le Docteur Guillaume Drossard est à votre disposition pour tout renseignement concernant un acte de chirurgie plastique ou esthétique. Il se fera un plaisir de vous rencontrer, de vous écouter et de vous guider afin de mieux définir, ensemble, vos besoins.

RAJEUNISSEMENT DES MAINS

Quelles sont les méthodes utilisées pour rajeunir les mains ?

  • Par peeling des mains

Durée de l'intervention : 1/2 heure sans anesthésie.

Lorsqu'il existe des taches et des fripures superficielles sur le dos des mains, on peut effectuer un peeling des mains. On utilise le plus souvent l'acide trichloracétique (TCA) qui permet un peeling relativement léger et sans aucun risque. Il faudra simplement éviter toute exposition au soleil pendant quelques mois après l'intervention.

Le peeling a pour avantage de vous rendre une peau plus douce, plus immaculée et lisse. Pour un résultat optimal, il faut prévoir plusieurs séances, au nombre de 3 en général ; chacune espacée d’un mois, afin d’améliorer et pérenniser les résultats.

 

  • Par injections d’acide hyaluronique

Les injections d’acide hyaluronique permettent de traiter les volumes du dos de la main. Le but est de combler les creux disgracieux du dos des mains, et ceux des espaces interdigitaux. C’est un traitement rapide, indolore et sans cicatrice. Les injections d’acide hyaluronique réalisées au niveau du dos des mains visent à remplir les creux inesthétiques et à masquer les veines et les tendons.

Le médecin, pour vous préparer, appliquera une crème anesthésiante une heure avant le rendez-vous.

L’injection se fait au niveau des espaces interosseux, là où il y a les creux. Ceci est suivi d’un bon massage afin de placer l'acide hyaluronique uniformément sur le dos de la main. 

Des effets secondaires sont possibles mais éphémères. Comme après chaque injection, des ecchymoses peuvent apparaître, associées ou non à un œdème.

Les résultats sont immédiats.

Cet acte très rapide, d’une vingtaine de minutes, se pratique au cabinet, et son effet persiste environ 12 à 18 mois.

 

  • Par lipofilling (ou injection de graisse) des mains

La main est la partie la plus exposée de l'organisme, après le visage et le cou. Les stigmates du vieillissement y sont très marqués après un certain âge. L'amincissement de la peau du dos de la main, l'apparition de volumineuses veines dorsales de la main et la saillie des tendons extenseurs sont autant de signes de vieillissement difficilement camouflables.

L'utilisation de la greffe d'adipocytes à ce niveau, de par le volume sous-cutané qu'elle apporte, permet de redonner un aspect de plénitude à la main, celui-ci étant, comme pour le visage, synonyme de jeunesse.

Elle permet facilement de masquer les signes de vieillissement cités ci-dessus. Le but n'est pas de rendre la main boudinée, mais de réaliser un simple feuillet adipeux sous-cutané.

 

En pratique : La greffe adipocytaire se fait par deux petites incisions au bord radial et au bord cubital du dos de la main. L'injection se fait dans un plan strictement sous-cutané en veillant à ne pas léser les veines et ne pas créer d'irrégularité.

La greffe de tissu adipeux doit aller jusqu'aux espaces commissuraux. La correction de la face dorsale des doigts est moins systématique et doit concerner la face dorsale des premières phalanges.

La quantité moyenne de tissu adipeux transplanté à ce niveau est entre 10 à 15 ml par main.

Les suites opératoires sont simples. Les courtes cicatrices (quelques millimètres) cicatrisent très rapidement et les fils sont résorbables.

Le résultat définitif d’un lipofilling des mains est obtenu à 4 mois environ.

 

© 2018 Guillaume Drossard. Tous droits réservés. - Site réalisé par EBELAIR - Réalisation graphique Studio Z