GREFFE DE BARBE

L'absence de barbe chez un homme peut-être synonyme de complexes chez ce dernier. Aujourd'hui, à l'aide de la greffe de barbe, il est possible pour les personnes imberbes ou ayant une faible pilosité de remédier à ce problème. 

De manière générale, la barbe fait son apparition lors de la puberté. Mais chez certains hommes, la barbe ne pousse pas ou peu ou la barbe comporte des "trous" donnant un aspect mal dessiné. L'absence de barbe peut avoir plusieurs causes : 

- La génétique : l'absence de barbe ou des zones peu fournies peuvent être héréditaires. Il est à noter que la barbe n'est complète qu'entre 20 et 30 ans.

- Les cicatrices d'acnés ou liées à un accident peuvent également empêcher la repousse de la barbe.

- La pelade : il s'agit d'une maladie qui touche les follicules pileux : le poil tombe, mais ne repousse que bien plus tard.

GREFFE DE BARBE - Indications

La greffe de barbe est indiquée chez tous les hommes souhaitant : 

- Remplir des trous causés par une pelade et faisant tomber les poils par plaques donnant un aspect miteux.

- Créer complétement une barbe en raison d’une pilosité peu développée voire absente. Redessiner leur barbe au niveau de leurs joues lorsque les poils sont implantés trop bas et ont une densité irrégulière.

- Minimiser ou souligner certains traits du visage comme, par exemple, chez les hommes pourvus d’un petit menton. 

- Dissimuler les défauts esthétiques comme les cicatrices d’acné sur les joues ou une cicatrice sur la lèvre supérieure en raison d’un bec de lièvre ou après un accident.

GREFFE DE BARBE - Contre- Indications

La greffe de barbe comporte également des contre-indications : en effet,  si vous avez des problèmes de coagulation ou êtes soumis à un traitement anticoagulant, vous devrez renoncer à l’intervention. De même, une infection de la barbe ou du cuir chevelu ou encore si vous êtes atteints d'une maladie cardio-vasculaire sont des contre-indications à la greffe de barbe. Toutes les contre-indications vous seront évoquées par le chirurgien lors de la première consultation, précédent l'intervention.

GREFFE DE BARBE - L'intervention

Avant l'intervention, une première consultation avec votre chirurgien est nécessaire : lors de celle-ci, vous pourrez exposer vos problèmes ainsi que vos attentes à votre chirurgien, et celui-ci pourra éliminer les éventuels contre-indications à l'intervention.

L'intervention s'effectue sous anesthésie locale et dure environ 3 heures. Le chirurgien prélève des cheveux au sommet de la nuque à l'aide d'un punch (instrument très fin) permettant de conserver le bulbe du cheveu sur la nuque. L’implantation se fait ensuite à l'aide d'une aiguille, en remontant la barbe lorsque celle-ci est positionnée trop bas ou en comblant les trous. Le chirurgien a, au préalable, réalisé un dessin de la barbe souhaitée par le patient, lui servant de repère tout au long de l'intervention.

GREFFE DE BARBE - Les suites de l'intervention

Un ou deux jours après la greffe de barbe, un léger gonflement au niveau des joues ainsi que des démengeaisons peuvent survenir. De petites croûtes apparaissent aussi sur les greffons, qui tomberont avec ceux-ci une semaine après l'intervention.

Le patient peut reprendre le travail quelques jours après l'intervention, mais devra attendre une semaine pour reprendre ses activités sportives. Des visites avec le chirurgien (tous les 6 mois) seront nécessaires pour lui permettre d'analyser les résultats et l'évolution de la barbe du patient.

Bordeaux

Clinique George V

163 Boulevard George V

33400 Bordeaux / Talence

Tél : 05 35 54 97 27

Voir le plan d'accès

Royan

 rue Claude Bernard
17200 Royan
Tel : 05 56 48 94 94


Voir le plan d'accès

Collaborateurs et associés

Logo Isacc collaborateur.png

Informations patients

Assurance maladie

Cryolipolyse

Clinique George V

Suivez-nous

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

Informations professionnels

- Conseil de l'ordre des médecins

- Société Française de chirurgie Esthétique

- Société américaine de chirurgie plastique

- SNCPRE

- SOFCPRE

- SOFCEP

- Conseil national de l’ordre des médecins

- Le CNOM

- ameli.fr

- ISAPS

MENTIONS LÉGALES